Créer mon blog M'identifier

50 shades of pas grand chose

Le 3 avril 2013, 20:14 dans Livres 0

Il y a quelques mois, je me suis décidée à lire le fameux 50 shades of Grey, de EL James.

Pourquoi l'avoir acheté ?

Parce que je voulais comprendre l'engouement général autour de ce roman. Pourquoi une telle promotion ? Pourquoi un tel succès chez nos voisins anglo-saxons ? On disait cet ouvrage délicieusement osé et provocant. Les plus grandes stars en vantaient les mérites et se positionnaient déjà pour un éventuel premier rôle au cinéma.

Ma curiosité a donc été piquée et je suis allée voir de quoi il retourne..

Mais avant d'aller plus, loin, je crois qu'il faut faire un rappel important car ce roman a une histoire assez insolite.

Il s'agissait tout d'abord non pas d'un roman mais d'une fanfiction basée sur l'univers de Twilight. Suite au succès de cette fanfiction, l'auteur a décidé d'en faire un roman à part entière et en a éliminé les éléments relatifs à l'univers de Twilight. Devant le refus des éditeurs, qui ne souhaitaient pas publier son roman en l'état, EL james a décidé de s'autopublier. Ce faisant, elle n'a ainsi bénéficié d'aucune relecture, à laquelle sont habituellement soumis les auteurs, et sa fiction n'a été modifiée en aucune manière. Cet élément me semble capital pour la suite.

Qu'en est il donc ?

Après lecture de ce roman, il me faut bien admettre que je n'y ai trouvé aucun intérêt.

- l'intrigue est plus que pauvre

- les personnages restent très superficiels et manquent de profondeur

- Le style est incroyablement mauvais. Répétitions, maladresses, procédés littéraires douteux rendent la lecture de ce roman lourde.

La plupart de ces points négatifs peuvent être expliqués par le parcours de ce roman. L'absence de relecture du récit par une maison d'édition se fait cruellement ressentir. Une relecture, même minimaliste, aurait au moins permis d'éviter les répétitions à outrance.

En résumé, ce roman n'offre que peu d'intérêt. J'ai lu des fanfictions bien meilleures que ça. Quant aux fameuses scènes de sexe, censées être particulièrement torrides, elles ont en réalité assez peu d'intérêt, étant mal écrites et très peu osées en réalité.

Ce qui m'irrite dans le phénomène 50 shades of Grey ce n'est pas la qualité du roman en lui même mais la manière dont il est présenté. On le présente comme révolutionnairement audacieux. Or il n'en est rien. Les histoires sentimentales et la littérature érotique ne datent pas d'hier.

Je n'aime pas l'impression que ce roman donne d'être de la littérature sentimentale mal dégrossie se cachant derrière le prestige de l'audace. J'aime les auteurs qui assument ce qu'ils écrivent. Et s'il s'agit de romance érotique alors que ce soit publié ainsi et non sous couvert d'une littérature avant-gardiste et bouleversante.

Sincèrement, si vous êtes à la recherche de fictions romantiques comportant quelques scènes érotiques, tournez vous plutôt vers la littérature sentimentale assumée (type Harlequin ou j'ai lu passion). Ces romans, que l'on ne lit que rarement pour la qualité du scénario, auront au moins le mérite d'être plus travaillés au moins au niveau de l'écriture et ne vous décevront pas. Et surtout, ils sont publiés (et lus) pour ce qu'ils sont et s'assument ouvertement.

Dans tous les cas, et sauf en cas de curiosité extrême, je ne peux que vous conseiller de passer votre chemin..

 

Bienvenue !

Le 3 avril 2013, 19:31 dans Humeurs 0

La première page est toujours la plus difficile à écrire, parait-il.

Je me contenterai donc de vous souhaiter la bienvenue sur cet espace perdu dans les confins d'internet.
Ici, je partagerai mes envies, mes coups de coeur et mes humeurs. Et parce que nous avons tous de multiples facettes, il sera question aussi bien de lectures, de beauté, de séries, de cuisine, de cinéma que de vie professionnelle ou d'actualité.

Et bien sur, toutes vos contributions seront les bienvenues.

Bonne lecture !